Accueil > Manifestations > Journées et colloques > 2015

Colloques et Journées 2015 organisés à Orléans   

    3-4 DECEMBRE 2015

    7th French Econometric Conference

    Les 3 et 4 décembre 2015, Le LEO a accueilli la 7ème édition de la French Econometric Conference. Conférence annuelle organisée par Denisa BANULESCU, Cécile CHAMAILLARD, Nicolas DEBARSY, Christophe HURLIN et Abdoul Aziz Junior NDOYE. L'objectif de cette conférence annuelle était de rassembler les chercheurs en économétrie théorique et appliquée travaillant dans différents champs de recherche (macro-économétrie, micro-économétrie, économétrie structurelle, économétrie financière, économétrie spatiale, etc.), 53 participants provenant de 18 institutions différentes. Cette conférence a été organisée en 2009 à Toulouse (TSE), en 2010 au CREST, en 2011 à Aix-Marseille, en 2012 à l'ENSAI, en 2013 à Toulouse (TSE) et en 2014 à Dauphine. L'édition de 2015 a rassemblé, sur deux jours, cinquante trois participants provenant de dix-huit institutions différentes, vingt présentations et six posters. Lors de cette édition, nous avons eu le plaisir d'accueillir trois keynote speakers : Peter-REINHARD HANSEN (European (European University Institute & UNC Chapel Hill & CREATES), Robert de JONG (Ohio State University) et Olivier SCAILLET (Université de Genève et Swiss Finance Institute). La conférence a bénéficié de appui financier de la Région Centre via l'APR-IA RunMyCode.

    Pour plus d'informations sur la conférence : http://fec2015.sciencesconf.org/

    16 OCTOBRE 2015

    Atelier MSH (MAISON DES SCIENCES DE L'HOMME) VAL DE LOIRE, "AXE MONNAIE ET FINANCE" et "RTR RISQUES"

    Journée d'études   "La dette publique, instrument de pouvoir dans les relations internationales"

     

    Albagne COGNÉ (CÉTHis, Tours), Françoise Le QUERE, Grégory LEVIEUGE, Guia MIGANI (CÉTHis, Tours) et Patrick VILLIEU ont organisé cette journée d’étude qui a permis de faire un état des lieux sur la manière dont la dette publique peut être analysée comme un instrument de pouvoir dans les relations internationales. Si l’essentiel des interventions a porté sur la période comprise entre la fin du XIXe siècle et le XXe siècle (la dette publique allemande lors du IIIe Reich, la zone franc, l’endettement des pays d’Amérique latine, le cas italien…), les travaux ont pu être recontextualisés par la participation conjointe d’historiens et d’économistes.

    Cette journée a marqué la première manifestation de ce projet MSH Val de Loire qui s’insère dans les activités de l’axe « Monnaie et   Finance », coordonné par Françoise Le QUERE,  financé par la MSH et animé par des chercheurs issus de plusieurs laboratoires (le CÉTHiS (Université de Tours), le LÉO et l’IRAMAT (Université d’Orléans). Les travaux de trois chercheurs étrangers Duccio BASOSI (Université Ca’ FOSCARI, Venise, Italie), Frédéric   CLAVERT (Université de Lausanne, Suisse) et Francesco PETRINI (Université de Padoue, Italie), ainsi que de chercheurs affiliés à des laboratoires français, Patrice BAUBEAU (Université Paris Ouest Nanterre), Nicolas DELALANDE (SciencesPo Paris), Michel LELART, Antoine PARENT (Sciences Po-IEP Lyon), Laure QUENNOUËLLE-CORRE (CNRS/CRH), ont été présentés. Les discussions ont été alimentées par la participation d’Alessandra BITUMI (Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3), Eric BUSSIERE (Université Paris-Sorbonne), Claudia  CASTOGLIONI (Université de Florence, Italie), Olivier FEIERTAG (Université de Rouen) et Laurent WARLOUZET (Université d’Artois). 

    Pour plus d'informations sur la conférence : http://fec2015.sciencesconf.org/

    25-26 juin 2015

    XVth Doctoral Meetings in International Trade and International Finance du RIEF

    Rémi BAZILLIER, Daniel MIRZA, Isabelle RABAUD et Camélia TURCU ont organisé les 15èmes Doctoriales du RIEF (Research International Economics and Finance) consacrées à la présentation des travaux des doctorants européens en économie internationale. Ces journées ont rassemblé une cinquantaine de participants venant des Universités de Bielefeld ou Kiel (Allemagne), de Louvain (Belgique), du Graduate Institute de Genève, de la Banque de France, du CEPII, des ENS Cachan et Lyon, de l'INRA ou des Universités de Clermont-Ferrand, de Lille, d'Orléans, de Paris Dauphine, de Paris 11 ou de Tours. Vingt et un papiers ont été présentés par les doctorants et trois par des membres senior du RIEF sur les thèmes du commerce international, des économies émergentes, de la finance internationale, des firmes multinationales, de la migration, de la macroéconomie et des politiques commerciales économiques. Les travaux de quatre doctorants et d'un enseignants chercheur du LEO ont été discutés. Lors de cette manifestation, ont eu lieu des discussions nourries, des débats fructueux et des contacts entre les chercheurs confirmés et les jeunes.

    9 JUIN 2015

    Séminaire Philéo "Philosophie, Histoire et Pensées économiques"

    Alain CLEMENT a présenté "Analyse du déclin dans la seconde moitié du XIXe siècle - Le point de vue des économistes français" qui a été discuté par Christophe LAVIALLE, Les économistes français de la seconde moitié du XIXe siècle ont abordé la question du déclin de la France dans une approche démographique et comparative avec l'Europe. Il ressort de leurs analyse un lien très fort entre déclin démographique et déclin économique. Paradoxalement, une des solutions privilégiées pour lutter contre ce déclin, toujours dans une approche comparative, est de lier les conditions du dynamisme économique et du dynamisme démographique aux projets d'expansion coloniale. Le royaume-Uni représente à leurs yeux un exemple type de cette interprétation du déclin économique et des solutions retenues.

    15 au 17 avril 2015

    VIèmes Journées Internationales de la Microfinance

    "Le financement de la microfinance"

    Ce colloque a été organisé par l'AICFM (Association Internationale des Chercheurs Francophones en Microfinance par Michel LELART, Thierry MONTALIEU et Christian RIETSCH et a eu lieu à l'Université Hassan II Aïn Chock de Casablanca (Maroc). Une quarantaine de communications ont été présentées par des collègues français et surtout africains du Maghreb, de l'UEMOA et de la CEMAC. Une table ronde a réuni sept professionnels, le responsable de la surveillance bancaire, des directeurs généraux d'institutions de microfinance et le délégué général de la fédération nationale de ces institutions. Le thème retenu "Le financement de la microfinance" a permis d'analyser principalement les besoins de financement de ces institutions et les problèmes posés à la croissance de leur activité.

    18 mars 2015

    4th PhD Student Conference in International Macroéconomics and Financial Econometrics

    Le LEO a rejoint les Universités de Namur, Louvain et Paris Ouest Nanterre - La défense dans l'organisation de la 4ème édition de cette conférence. En effet, Nicolas DEBARSY a intégré le comité scientifique composé par ailleurs de Sophie BEREAU (Université Catholique de Louvain), Cécile COUHARDE (EconomiX), Balazs EGERT (Ocde et EconomiX, Université Paris Ouest Nanterre - La Défense) et Jean-Yves GNABO (Université de Namur). Ces journées sont l'occasion pour des doctorants français ou étrangers de présenter leur article dans des thématiques comme les économies émergentes, l'économétrie financière ou l'économie monétaire.

    4 MARS 2015

    Workshop "Measure, Detection and Implication of Financial Risks"

    Worshop organisé par Sébastien GALANTI.

    Six articles de recherches ont été présentés. Loredana CULTERA et Guillaume VERMEYLEN, de l'Université de Mons (Belgique) ont montré une étude sur les déterminants des faillites de PME. Georges PRAT (Université Paris-Ouest Nanterre) a produit une mesure originale de la valeur fondamentale des actions et la compare à leur valeur de marché. Michela NARDO (Commission Européenne - JRC Ispra, Italie) a mis en lumière les relations entre rumeurs sur Internet et cours boursier. Christophe Boucher (Université Lorraine, AAAdvisors-QCG Abn Amro & Variance) a démontré le lien existant entre mesure du risque financier systémique et de mauvaises performances macroéconomiques. Alessandro FONTANA (Commission Européenne - JRC Ispra, Italie) a confirmé le lien entre les CDS et les obligations émis par les Etats dans la zone Euro. Enfin, Oana TOADER a établi une mesure de la garantie publique implicite dont bénéficient les banques européennes. Suite à ces articles de recherche, Michaela NARDO et Christophe HURLIN ont respectivement présenté les activités et projets de recherche du JRC (Joint Research Center) et du LEO.

    17 Février 2015

    Séminaire "La nouvelle régulation bancaire en question"

    Une équipe du LEO (notamment Jean-Paul POLLIN), en collaboration avec Patrick ARTUS (Natixis) a organisé un séminaire de débat et de réflexion sur les réformes récentes et à venir de la régulation bancaire. La vingtaine de participants invités était composée pour moitié d'Universitaires et pour l'autre moitié de banquiers et de régulateurs/superviseurs. La forme retenue visait à dépasser les contraintes qui limitent habituellement les échanges entre les uns et les autres. Quatre questions, chacune introduite par un des participants, étaient à l'ordre du jour: le rapport coût/efficacité des nouveaux dispositifs réglementaires, la désintermédiation des financements, le "Shadow banking", le risque systémique. L'expérience a été jugée très positive et devrait donc renouvelée autour de thèmes plus étroitement ciblés.

    6 janvier et 24 mars 2015

    Séminaires Philéo "Philosophie, Histoire et Pensées économiques"

    La constitution d'un séminaire Philéo "Philosophie, Histoire et Pensées Economiques" au sein du LEO est destinée à ouvrir un espace de travail commun et à celles et ceux des membres du Laboratoire intéressés à échanger sur des travaux de recherche en philosophie économique, histoire de la pensée économique et histoire des faits économiques.

    La première séance s'est tenue le mardi 6 janvier 2015, autour des questions des rapports entre économie et religion. Christophe LAVIALLE et Maxime MENUET ont présenté deux articles traitants de la question de l'influence du jansémisme sur lémergence de l'économie politique en France au tournant des XVIIe et XVIIIe siècles (Christophe LAVIALLE, Maxime MENUET : "Du rigorisme à la modernité : la vision du travail chez les premiers jansénistes" et Maxime MENUET (avec Arnaud ORAIN, Paris 8 Vincennes Saint-Denis et LED "Jansénisme, prêt à intérêt et économie politique du 18e siècle : une réévaluation").

    La deuxième séance s'est tenue le mardi 24 mars. Ludovic DESMEDT (Université de Bourgogne et LEG, UMR 5118) est venu présenter l'ouvrage qu'il a co-dirigé (avec Jérôme BLANC, Université de LYON) : "Les Pensées monétaires dans l'Histoire l'Europe 1517-1776").